<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=1678611822423757&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">
Defrag This

| Read. Reflect. Reboot.

Pourquoi CloudWatch n'est pas toujours le meilleur choix pour la surveillance des environnements AWS

Jeff Edwards| December 10 2019

| monitoring, Cloud Computing, AWS

is-psd2-good-for-banks-and-how-should-it-teams-implement-it

De nombreuses entreprises qui utilisent les solutions Amazon Web Services (AWS) n'effectuent pas de suivi efficace de l'utilisation de leurs ressources et dépenses relatives à AWS ; elles se contentent de payer chaque mois la facture envoyée par Amazon. À moins que la facture augmente considérablement, elles n'ont aucun intérêt à déterminer si elles utilisent vraiment toutes ces ressources ou si la facture correspond exactement à ce qu'elles consomment. Elles devraient pourtant s'en inquiéter. Selon un rapport, de nombreuses entreprises paient en moyenne 36 % de plus pour les services cloud qu'elles ne le devraient.

Alors, par où commencer ? Chacun sait qu'avec l'utilisation d'un outil de surveillance intégré, comme AWS CloudWatch, combiné avec une solution de surveillance complète du réseau telle que WhatsUp Gold, vous offrez à votre équipe informatique plusieurs avantages distincts comparativement à CloudWatch ou des outils de surveillance natifs dans le Cloud similaires, tout en laissant la possibilité de surveiller toutes les ressources accessibles via l'API de CloudWatch. Cet article va nous permettre d'étudier plusieurs de ces avantages.

Observer votre réseau dans son ensemble : Cloud, sur site ou hybride

Étant donné que vos ressources basées sur le cloud font partie de votre infrastructure réseau globale, tout comme vos ressources sur site, elles doivent être gérées de cette manière. Votre solution de surveillance du cloud doit vous permettre de voir en contexte l'environnement dans son ensemble (cloud et ressources physiques), et d’identifier et isoler ainsi les causes des problèmes liés aux silos technologiques.

Cela inclut le trafic à destination et en provenance de vos ressources cloud AWS, l'utilisation, la facturation et une multitude d'autres paramètres. Le fait de voir non seulement comment vous utilisez les ressources AWS, mais également d'où provient cette utilisation, peut vous aider à mieux utiliser ces ressources et à réduire vos coûts.

CloudWatch est capable de surveiller les ressources sur site via un agent ou une API, mais la configuration de cette fonctionnalité est un processus complexe. CloudWatch est capable d'analyser les ressources de base au niveau matériel, mais tout le reste doit être ajouté via des composants et des configurations personnalisés. Avec une solution telle que WhatsUp Gold, vous pouvez surveiller tout composant accessible avec une requête ping, qu'il s'agisse de ressources dans le cloud ou sur site.

 

Ce scénario est particulièrement critique si vous exploitez un environnement multicloud, comme le font 81 % des utilisateurs de cloud public (un chiffre impressionnant !), selon une récente enquête de Gartner.

Sans une solution de surveillance complète, les opérateurs d'environnements multicloud hybrides sont enlisés dans la surveillance de leur réseau avec un ensemble disparate d'outils natifs qui ne peuvent pas communiquer ensemble et n'offrent pas de vue globale du réseau. Il va sans dire que CloudWatch ne surveille pas les ressources non-AWS du cloud.

Même si vous surveillez simplement AWS et des systèmes sur site, la mutualisation peut générer des problèmes avec CloudWatch. Si vous contrôlez des ressources sur plusieurs comptes AWS, il faudra vous connecter à chaque compte pour vérifier vos alarmes. Et si vous souhaitez envoyer des alarmes à un nouveau membre de l'équipe, vous devrez créer un compte AWS pour chaque membre.

Bénéficier d'une interface utilisateur intuitive et de tableaux de bord prêts à l'emploi

Indiscutablement, CloudWatch est un produit performant lorsqu'il s'agit de surveiller les ressources AWS, mais il n'en est pas moins vrai qu'il doit être géré par un utilisateur tout aussi performant. En clair, il est impossible pour un utilisateur non technique de comprendre l'interface utilisateur de CloudWatch. Sans compter qu'il n'est pas facile de trouver des tableaux de bord susceptibles de clarifier le mode de fonctionnement. Les graphiques et tableaux de bord par défaut fournis par Amazon sont statiques et limités, et la création de nouveaux tableaux de bord peut s'avérer fastidieuse, dans la mesure où l'utilisateur est obligé de naviguer dans plusieurs écrans, menus et sous-menus pour trouver les mesures de son choix.

La complexité ne fait qu'empirer lorsqu'il s'agit d'utiliser véritablement le produit. CloudWatch nécessite une certaine expérience dans la création de scripts pour configurer la surveillance des performances et les alertes. Il lui manque aussi de nombreuses fonctionnalités que proposent les solutions de surveillance complètes. Les alertes et alarmes, par exemple, doivent être créées sur mesure.

En revanche, WhatsUp Gold fournit une vue unifiée de votre réseau à partir d'un tableau de bord exploitable et unifié. Même un néophyte peut comprendre les interconnexions de votre réseau en un coup d'œil, et même identifier les problèmes. Vous pouvez également créer des tableaux de bord au niveau de chaque utilisateur ou pour des domaines technologiques spécifiques, afin d’optimiser la résolution de problèmes ou les tâches d’administration, personnaliser les tableaux de bord avec des rapports pour les serveurs, les applications, les ressources virtuelles, le cloud et le trafic réseau, et exporter ou planifier des rapports à partager avec votre équipe ou les cadres dirigeants.

Suivre les tendances à long terme

Tout le monde sait que la conservation des données est un point faible pour de nombreux outils de surveillance natifs dans le cloud, et Cloud Watch ne fait pas exception à la règle. La plupart des outils de surveillance proposés par les prestataires de services de cloud ne gèrent les données que pendant une période limitée (généralement, entre 30 et 60 jours). Dans le cas de CloudWatch, les points de données sont conservés au minimum 15 jours et au maximum 15 mois.

Malheureusement, ni 15 jours ni 15 mois ne sont toujours adaptés pour une analyse des tendances à long terme. Votre outil de surveillance doit préserver la continuité de ces données afin de révéler des tendances sur au moins plusieurs mois. En janvier, l’activité sur le réseau est probablement très différente de ce qu’elle est au mois de juillet, mais ce phénomène est impossible à analyser sur une période de 30 à 90 jours. La compréhension des tendances à long terme concernant l’activité du réseau vous permet de l’exploiter plus efficacement, ce qui est synonyme de gain de temps et d’argent.

 

 

Topics: monitoring, Cloud Computing, AWS

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

THIS POST WAS WRITTEN BY Jeff Edwards

Jeff Edwards is a tech writer and analyst with three years of experience covering Information Security and IT. Jeff has written on all things cybersecurity, from APTs to zero-days, and previously worked as a reporter covering Boston City Hall.

Free Trials

Getting started has never been easier. Download a trial today.

Download Free Trials

Contact Us

Let us know how we can help you. Focus on what matters. 

Send us a note

Subscribe to our Blog

Let’s stay in touch! Register to receive our blog updates.